Manifeste de la Jeunesse

Bonjour,

Parfois on ne sait pas trop pourquoi…? une rencontre, une image, un sourire, un mot, une lecture… a une répercussion et une résonance particulière sur l’instant… d’autres fois cet effet se produit à retardement des mois, voire des années après l’événement déclenchant. Ce mois-ci, cela a été pour moi une lecture, d’un livre paru en 2017 aux éditions Les Arènes, intitulé  “Le manifeste de la jeunesse”. Johny Pitts y présente, avec humour et authenticité, 10 portraits d’adolescents reliés par une soif insatiable de co-créer pour relever les défis de notre société. Il aurait pu en caser des centaines, voire même écrire un livre tous les ans jusqu’à la fin de sa vie:-) mais il a choisi ces dix portraits, qui résonnent tout particulièrement aujourd’hui. Si vous êtes comme moi et que votre fille/fils vous demande : “Papa, pourquoi tu veux que je lise ce livre?” Répondez lui de lire les quelques lignes de fin de l’auteur… Peut être aura-t-elle/il’ le déclic…? qui lui donnera des pistes de réflexion/action pour le présent et l’avenir, en écho peut-être à ces paroles de Franz Fanon citées par l’auteur : “Chaque génération doit, au cœur d’une relative obscurité, découvrir sa mission, la remplir, ou la trahir.”

De ces 10 rencontres, il en a extrait les similarités et en a tiré trois manifestes, qu’il a intitulés:

1/ Dix principes de l’excellence;

2/ Huit méthodes pour réussir;

3/ Cinq grands défis.

Les voici:-)

Très bonne lecture!

Emmanuel

Dix principes de l’excellence:

Capturez l’esprit du temps

Au 21eme siècle, nous pouvons tous diffuser notre message à travers le monde, et afin de profiter de cette opportunité sans précédent, nous devons utiliser la technologie de manière responsable, comme un instrument de changement plutôt qu’un mode d’expression individualiste.

Appliquez vos connaissances

Nous avons un accès illimité à l’information, mais il faut également savoir l’exploiter. Nous devons apprendre le langage internet. Plusieurs apps sur le codage sont disponibles sur la majorité des smartphone.

Diversifiez votre potentiel

Nous vivons dans un monde qui nous permet de travailler dans plusieurs domaines, et nous y incite fortement. Bien souvent, avoir une seule spécificité n’est pas suffisant, ni même nécessaire. Même si vous consacrez votre vie entière à un sujet unique, n’oubliez pas que le travail de bureau entre 9h et 17h est un modèle sur le déclin. Soyez créatif dans vos objectifs de carrière et posez vous propres limites.

N’oubliez pas le monde réel

Les “j’aime”, les tweets et les amis sur la Toile sont une chose, mais n’oubliez pas que tout débat en ligne devrait avoir des répercussions sur le réel. Le but n’est pas d’améliorer les réseaux sociaux, mais la société.

Bâtissez des passerelles

Nous avons tous un parcours unique qui, lorsqu’il est intelligemment raconté, peut enrichir l’histoire collective. Au lieu d’opposer une position réactionnaire, et d’exprimer notre rancœur, mieux  vaut adopter une attitude compréhensive. Au lieu de pointer du doigt les coupables, il vaut mieux trouver un moyen de comprendre les autres et des les aider à nous comprendre.

Restez vous-même

L’intégrité peut être difficile à respecter, mais, autant que possible, tout devrait partir du cœur. Ce n’est pas toujours simple de savoir qui l’on est et ce que l’on veut, mais nous devons nous fier à nos convictions les plus intimes pour démêler le vrai du faux. C’est le seul moyen de s’assurer que nous suivons le chemin qui nous correspond.

N’attendez pas

Si vous avez un rêve, n’attendez pas le bon moment pour vous jeter à l’eau: commencez tout de suite! votre rêve évoluera d’une manière que vous ne pouvez même pas imaginer, mais il ne se réalisera jamais si vous passez votre vie à attendre le moment idéal, qui n’existe pas.

Sublimez l’ordinaire

On peut trouver de la magie et du sens dans les tâches quotidiennes. C’est ce que font les pianistes virtuoses, les sportifs de haut niveau et les inventeurs inspirés. Les gens sont visibles lorsqu’ils s’expriment devant une foule, mais avant et après ils se retirent dans un monde ingrat, où ils doivent faire preuve d’une grande discipline – et ne pas oublier de sortir la poubelle!

Voyez grand

Ne posez pas de limites à vos rêves: voyez le plus loin possible, et même au-delà – habituez-vous à avoir un peu peur de vos aspirations. Puis gardez votre sang-froid, et avancez pas à pas. Vouloir devenir astronaute peut paraître fou, jusqu’à ce qu’on regarde sur le site de la NASA et qu’on découvre qu’en fait il existe des critères de sélection raisonnables, comme un diplôme en biologie ou en ingénierie, et le passage d’un examen médical. Comme l’auteur Susan Jeffers le dit: “Sentez la peur et continuez.”

Jetez vous à l’eau

Laissez-moi vous raconter un petit secret à propos de la littérature: l’angoisse de la page blanche est un mythe. Ce que les gens entendent par là, c’est “Assieds-toi et lance-toi!” Finalement, c’est d’une simplicité enfantine; il suffit de se jeter à l’eau pour obtenir les résultats quotidiens, même quand on n’est pas inspiré. Travaillez tous les jours à votre projet et donnez le meilleur de vous-même. Si vous rencontrez des difficultés, reposez-vous, et recommencez le lendemain, et le jour d’après, et encore le jour d’après… Vous avez compris le principe.

Huit méthodes pour réussir:

Choisir un héros… et lui envoyer un email!

Pratiquement tous les jeunes talents de mon périple avaient un mentor. N’ayez pas peur de contacter une personne qui vous inspire et de lui demander de vous rencontrer. Qu’avez-vous à perdre? Au pire, elle refusera. Au mieux, elle vous ouvrira les portes que vous n’imaginiez pas. C’est que les jeunes de ce livre ont fait. Personnellement, écrire à un auteur que j’admirais m’a permis d’entrer en contact avec mon agent littéraire, qui m’a trouvé un contrat de publication pour le livre que vous êtes entrain de lire.

Collaborer

Que ce soit à travers les concours scientifiques ou des think tanks, ou simplement entre amis, la plupart des jeunes que j’ai rencontrés avaient des “pairs”; d’autres jeunes gens avec qui débattre de leurs projets, qui travaillent dans un domaine similaire. Partager ses idées avec un groupe permet des les développer, et une compétition amicale peut même vous pousser à avancer.

Échouer

Si, une fois de retour chez moi, je devais conserver un seul conseil, ce serait d’échouer! Échouez lamentablement et souvent, et servez-vous de chaque expérience pour progresser. Faites de l’échec votre meilleur ami, et vous verrez qu’il finira par vous montrer la voie du succès.

Ne jamais oublier l’objectif ultime

Il est normal d’avoir de mauvais jours, des moments où tout va de travers. Mais les esprits brillants de mon voyage parlaient tous de ne pas perdre de vue leur objectif: toujours revenir à la raison qui les a incités à se lancer dans l’aventure, puiser dans la cause qu’ils défendent l’énergie et le courage nécessaires.

S’instruire

A l’ère d’internet, on trouve des réponses à pratiquement tous les problèmes possibles de imaginables, ce que je n’aurais pu concevoir quand j’étais petit. De “quelle est la meilleure manière de faire ses lacets?” à “Comment écrit-on à un professeur d’université?” et “Comment devenir astronaute?”. Toutes les réponses que l’école n’a pas le temps ou l’envie de vous donner sont là, en un clic.

Avoir un projet annexe

N’attendez pas que l’école vous donne un projet intéressant, choisissez-le vous-même. Vous pouvez appliquer ce que vous apprenez à l’école à votre projet personnel, mais le mieux est de créer quelque chose autour d’une idée ou d’une activité que vous aimez, et de le développer dans l’optique d’aider votre prochain. Presque tous les projets dont je parle dans Le Manifeste de la jeunesse ont débuté indépendamment de toute structure. Nous vivons aujourd’hui dans un monde où les employeurs vont dur Google pour se renseigner sur leurs futurs employés; il est donc bénéfique d’avoir développé un projet personnel. C’est grâce à mon magazine en ligne que j’ai signé un contrat d’édition ainsi que des collaborations avec d’importants médias, comme le Guardian et la BBC.

Visualiser

L’un des outils les plus puissants à votre disposition est d’imaginer comment vous allez atteindre votre but. L’idée est de prendre cinq minutes avant de vous coucher pour visualiser votre réussite. Dressez une liste de taches que vous comptez accomplir le lendemain, et représentez vous entrain de les réaliser le mieux possible. L’esprit intègre ces visions et vous donne la volonté d’agir au moment opportun. Il y a aussi la méthode de Thomas, qui consiste à demander à son moi passé et son moi futur ce qu’il penserait de son moi présent. C’est une excellente manière de se remettre en perspective.

S’amuser

Parce qu’après tout vous accomplissez de grandes choses! L’une des clés de la réussite est le plaisir de créer. Ces jeunes dont des expériences, se mesurent à leurs pairs, et se réjouissent à l’idée de plonger dans l’inconnu et de travailler comme de beaux diables sur un sujet qui les passionne.

Cinq grands défis:

1/ La durabilité devrait être au cœur de nos vies. De nos jours, avoir une conscience écologique n’est plus un choix de vie. Connaissant les effets nocifs de l’homme sur la planète, nous ne pouvons plus vivre comme avant.

2/ Il est temps d’élargir l’éventail des talents du monde en nous assurant que tous les êtres humains, sans distinction de genre, de couleur de peau et d’orientation sexuelle, sont traités avec équité et ont accès aux mêmes opportunités. La disparité grandissante entre riches et pauvres est inacceptable et se retrouve au cœur de la majorité des violences et troubles sociaux récents. Du printemps arabe aux attaques du Bataclan et au Brexit (on pourrait rajouter le mouvement actuel des gilets jaunes…).

3/ Nous manquons de transparence dans le climat politique actuel, qui tient d’avantage du cirque. Depuis quand est-il permis de mentir dans l’espace public? Nous avons besoin d’honnêteté et de responsabilité, et d’un système qui intègre ces deux principes avec des actions directes.

4/ Les méthodes éducatives doivent s’adapter à leur époque. A quoi bon mémoriser des données rapidement caduques alors que le monde entier les a à portée de clic 24h/24? Nous devons adopter une approche plus réfléchie. Que faire des ces informations ? Quelle est la manière la plus pertinente d’appliquer ces connaissances? Comment gérer nos finances et de quelles méthodes disposons-nous pour faire un travail utile et de qualité?

5/ Internet est un outil formidable, mais nous ne savons toujours pas l’utiliser correctement. Trop souvent, il prend une place centrale dans nos vies, une place négative. Au lieu d’être un moyen de consommation et une source de divertissement, il devrait être un outil de création!